Information sur le métier : CHAUFFEUR (ou conducteur) ROUTIER MARCHANDISES


Secteur d'activité : Transport

Centre d'intêrets : voyages- se déplacer fréquemment

Formation requise :

Descriptif métier : Le chauffeur routier « avale » des kilomètres en transportant des marchandises d’un point à un autre. Il est un maillon essentiel de la chaîne logistique ; il approvisionne les magasins, les usines. Il peut transporter des pièces mécaniques, des fruits et légumes, ou des téléviseurs. Mais son rayon d’action est très variable, ce peut être du local comme de l’international, tout dépend de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il y a le « grand routier », mais aussi le chauffeur livreur qui travaille localement avec un petit camion dans un rayon de 100-150km et rentre chez lui à la fin de la journée.


Conditions de travail :
1. 1. Statut/ Cadre d’activité
Employé, mobile

2. Intérêt/ avantages du métier
Généralement beaucoup d’autonomie dans la gestion des horaires.
Si vous aimez travailler en musique, c’est parfait
Découverte pour les voyages internationaux
Possibilité d’être installé à son compte (une fois que l’on connaît bien le métier)

3. Contraintes du métier
Horaires : tout dépend du cadre : on peut être chauffeur routier en voyages locaux, nationaux, internationaux.
Souvent, les horaires sont libres, certains routiers font de 3h à 14h,d’autres roulent plutôt la nuit. Il est évident qu’il faut proscrire les périodes de saturation de routes et périphériques !
Certains routiers rentrent tous les soirs chez eux, d’autres sont absents plusieurs jours consécutifs.
Le confort du camion pour dormir est également tout relatif.

4. Salaire
Entre 1100 et 1300¤ nets par mois, mais il faut ajouter les primes et les frais de mission



Pré-requis :
1. Principales compétences et qualités
- savoir très bien conduire
- éventuellement force physique (non pas pour conduire le camion, mais s’il faut contribuer à la manutention)
- qualités relationnelles pour le contact avec les clients (au quai de chargement/ déchargement)
- être sérieux
- être honnête : un chargement valant plusieurs milliers d’euros, c’est tentant… il faut savoir ne pas céder à cette tentation, les indélicats se font toujours prendre

2. Ne faites surtout pas si
- Vous avez peu de résistance (ou d’endurance),
- Vous ne supportez pas d’être seul pendant de nombreuses heures
- Vous n’êtes pas un excellent conducteur
- vous n’êtes pas un minimum débrouillard et autonome
- vous ne savez pas vous lever tôt



Perspectives : Le secteur est dynamique. Sur 505.00 salariés du transport,il y a environ 275.000 chauffeurs routiers


Evolutions / Réorientations : Déménageur long parcours
Chef ou adjoint d’exploitation, responsable de dépôt, d’entrepôt.



Accès / Formation requise : Permis C, éventuellement permis spécial poids lourds 26 tonnes ou 44 tonnes,
FIMO : attestation de formation initiale obligatoire, pour tout titulaire du permis poids lourd débutant qui conduit un véhicule de plus de 7,5 tonnes et qui ne possède ni le CAP, ni le BEP, ni le CFP (certificat de formation professionnelle). Durée de la formation : 4 semaines après le permis poids lourd.
FCOS : attestation de formation continue obligatoire à la sécurité, pour tout conducteur d’un véhicule de plus de 3,5t. Formation de 3 jours tous les 5 ans..
- CAP conduite routière, éventuellement en alternance (voir les CFA du transport)
- BEP conduite et service dans les transports routiers
- Bac pro exploitation transports, pour accéder aux postes d’agent de maîtrise




Témoignage : Permis C, éventuellement permis spécial poids lourds 26 tonnes ou 44 tonnes,
FIMO : attestation de formation initiale obligatoire, pour tout titulaire du permis poids lourd débutant qui conduit un véhicule de plus de 7,5 tonnes et qui ne possède ni le CAP, ni le BEP, ni le CFP (certificat de formation professionnelle). Durée de la formation : 4 semaines après le permis poids lourd.
FCOS : attestation de formation continue obligatoire à la sécurité, pour tout conducteur d’un véhicule de plus de 3,5t. Formation de 3 jours tous les 5 ans..
- CAP conduite routière, éventuellement en alternance (voir les CFA du transport)
- BEP conduite et service dans les transports routiers
- Bac pro exploitation transports, pour accéder aux postes d’agent de maîtrise




GALAXIE

DES METIERS


Bientôt
Disponible

Bientôt
Disponible